• Les consequences humaine

    Source : "1, 2, 3 Soleil, La Terre se réchauffe" Florence Thinard

    Agriculture/Alimentation

    Les principales cultures de céréales mondiales (blé, riz et maïs) connaîtront des baisses de production dans les régions tropicales et tempérées si la température moyenne augmente de plus de 2°C. Ceci est inquiétant puisque les céréales sont à la base de notre alimentation, et de celle de notre bétail (production de viande et de lait).

    Cependant, certains endroits pourront profiter d'un climat plus chaud et développer leur agriculture. 

    L'augmentation de la température favorisera le développement des maladies des végétaux et l'expansion des insectes ravageurs des cultures provoquant la perte des récoltes ou la diminution des rendements.

     

    Les ressources en eau douce menacées

     Les changements climatiques entraineront une baisse des précipitations dans les zones arides et semi-arides, ainsi que la baisse des ressources en eau douce (pour l'agriculture et la boisson).

    Ils augmenteront les surfaces menacées de désertification.  Les sécheresses augmenteront de telle sorte que s’approvisionner en eau potable ou d'irrigation pourrait devenir un problème constant.  

    La baisse de qualité des eaux menacera la santé humaine et la pénétration eaux salées maritimes dans les nappes phréatiques côtières (eaux souterraines) perturbera l’agriculture et les écosystèmes aquatiques. 

    Le manque d’eau peut être même une source de conflits armés entre populations!

     

    La santé 

    Les effets sur la santé publique du réchauffement sont déjà visibles comme en témoigne la récente canicule qui s'est abattue sur l'Europe en 2003. Les personnes les plus fragiles  seront largement affectées par le réchauffement.

    L'augmentation de l'ozone O3 (gaz à effet de serre) dans l'atmosphère pourrait avoir des effets redoutables sur les maladies respiratoires comme l'asthme. 

    Par ailleurs, les études des maladies liées à la climatisation, de type légionellose (maladie attaquant les poumons), devraient être plus nombreuses, tout comme celles responsables des intoxications alimentaires, de type salmonelles (provoquées par la rupture de la chaîne du froid).

    Les cancers de la peau sont en augmentation à cause du climat et des modes de vie.

    Enfin, certains chercheurs prévoient une augmentation du nombre de personnes pouvant être touchées par les maladies provoquées par les moustiques: le paludisme, la dengue, le chikungunya  (de 45% à 60% de la population mondiale). En effet, l'augmentation de la température provoquera l'expansion des moustiques porteurs de parasites (comme le moustique tigre) dans de nouvelles régions!

    Pour finir ce triste tableau, entre 2030 et 2050, on s’attend à ce que les changements climatiques entrainent près de 250 000 décès supplémentaires par an dans le monde, dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et au stress lié à la chaleur. (source : OMS, Changements climatiques et santé, 2014).

     

     

     

     

    Les conséquences du réchauffement climatique  sur l'Homme

    Source : Kit pédagogique, Réseau Action Climat

     

    Les déplacements de population : les réfugiés climatiques 

    Sont et seront particulièrement touchées par les changements climatiques :

    - les populations vivant à une altitude peu élevée (menacées par les conséquences de la hausse du niveau de la mer)

    -les populations subissant déjà la sècheresse, dont les effets vont largement s’accentuer du fait de vagues de chaleur plus longues et plus fréquentes.

     Ces populations seront forcées de se déplacer.

     

    1 personne sur 10 dans le monde habite dans une zone menacée par la montée des eaux!

     

    En 2014, la Nouvelle-Zélande a accueilli les premiers refugiés climatiques de l’histoire (venant de l’archipel des Kiribati).  

     

     

    Le GIEC signale aussi les risques de violence et de conflits (guerres civiles, conflits actuels qui s'aggraveront) qui pourraient se multiplier du fait de la déstabilisation politique et économique des régions concernées par tous ces changements et souvent déjà affectées par la pauvreté et les crises économiques.

    Les phénomènes météorologiques violents 

    Voir l’article ici.

     

    Sources: kit pédagogique Réseau Action Climat, 1,2,3,Soleil La Terre se réchauffe, F.Thinard


    7 commentaires
  • Suite à notre article "Scientifiques, tous d'accord?" , où l'on vous expliquait qu'une large majorité de la communauté scientifique considère que le réchauffement climatique actuel est lié aux activités humaines, voici les arguments des climatosceptiques (= ceux qui ne croient pas à l'influence de l'Homme sur le réchauffement climatique) réfutés point par point ici!

    Il n'y a pas de doute possible!

     


    6 commentaires
  • Le réchauffement climatique est déjà en marche et ses conséquences sur l'environnement et l'Homme sont et seront désastreuses!

    Comment agir? Peut-on agir? 

    Des Solutions pour limiter le réchauffement climatique

     

    A l'échelle individuelle: dans notre quotidien , nous pouvons agir: 

    -Se nourrir 

      L'agriculture et la transformation des produits agricoles (industrie agro-alimentaire)  produisent énormément de CO2. Pour limiter cela, il faudrait favoriser l'achat de  produits issus de l'agriculture biologique.

    Le transport des aliments dégage aussi beaucoup de gaz à effet de serre. Consommez des produits locaux!

    Préférez des produits frais ou en bocaux (les surgelés nécessitent beaucoup d'énergie!)

     

    L'élevage participe particulièrement au réchauffement climatique: la production des aliments pour le bétail produit des gaz à effet de serre (engrais, machines agricoles,...) et le bétail produit du méthane CH4, un puissant gaz à effet de serre ! Une bonne solution: réduire sa consommation de viande, c'est aussi bon pour le climat que pour la santé! Vous pouvez remplacer les protéines animales par des protéines végétales (céréales complètes, légumineuses)

     

    -Se chauffer

    Nos maisons et bâtiments sont surchauffés et mal isolés donc il y a des pertes de chaleur importantes et une consommation d’électricité importante (qui dégage du CO2 si des énergies fossiles sont utilisées (pétrole, charbon, gaz)). Il faudrait améliorer l'isolation de nos bâtiments et favoriser les chauffages écologiques (au bois, énergie solaire, éolienne).

    En été, la climatisation consomme beaucoup d’électricité, il faut l'utiliser de façon modérée.

     

    -Se déplacer

    Le transport automobile est une source importante de CO2 et d'ozone O3, tous deux gaz à effet de serre.

    Pour se déplacer en ville, on favorise les transports en commun (bus, tramway, métro). Pensez au covoiturage quand il n' y pas d'autre moyen, il vaut mieux une voiture bien remplie qu'un conducteur tout seul!

    Les voitures électriques sont peut être une bonne solution pour limiter les gaz à effet de serre dus aux transports.

    Il faudrait limiter les trajets en avion, quand cela est possible prenez le train!

     Pour les petits trajets, utilisez un vélo ou vos pieds! 

      -Consommer

    Tous les  objets que nous utilisons au quotidien (vêtements, meubles, appareils électroniques demandent beaucoup de pétrole (fabrication et transport) à l'origine d'importantes émissions de C02.

    Pour limiter le réchauffement climatique on peut:

    Recycler les objets dont on ne se sert plus, acheter d’occasion et ainsi donner une deuxième vie aux objets, réparer les objets, réfléchir à ses achats et ne pas acheter d'objets jetables.

    - Réduire ses déchets

    Utilisez des produits non jetables  et réutilisables.

    Limitez la consommation de papier (imprimez en recto-verso, refusez la pub dans sa boîte aux lettres)

    Evitez les emballages superflus en plastique (préférez les produits en vrac)

    Compostez vos déchets organiques (on peut alléger sa poubelle de 40kg de déchets /habitant/an!)

     

    Des Solutions pour limiter le réchauffement climatique

     

    Nos gouvernants doivent agir!

     

    - Au niveau national, les gouvernants doivent :

    - favoriser les énergies renouvelables (solaire,éolienne, biomasse, hydraulique, géothermie) en investissant dans la recherche et en  aidant les particuliers à rénover grâce aux crédits d’impôts

    - imposer des changements par la loi (normes sur les bâtiments plus écologiques, transport des marchandises par voie ferroviaire,...)

    - taxer les émissions de gaz à effet de serre pour que les pollueurs ne puissent plus en polluer sans conséquences pour eux! Exemple: taxe carbone, écotaxe sur les véhicules poids lourds,...

     

     

    - Mettre en place des accords internationaux 

    C’est l’objectif de la COP21 et des précédentes COP. Trouver un terrain d‘entente entre pays développés et pays en développement pour que chacun puisse continuer sa route sans aggraver le réchauffement climatique. Jusque là, les mesures étaient appliquées sur la base du volontariat (sauf le Protocole de Kyoto en 1997 qui n’avait pas été signé par les Etats Unis…). Aujourd’hui il faut que les mesures soient obligatoires ! 

     

    Des mesures peuvent aussi être prises à l'échelle européenne par le Parlement européen.

     

     

     

    Sources:  1.2.3 Soleil La Terre se réchauffe JB De Panafieu, kit pédagogique Réseau action Climat

     

     

     


    34 commentaires
  • Voici deux vidéos recommandées par le site officiel de la COP21 afin de tout comprendre sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique, en seulement 4 minutes!

    Vidéo réalisée par le journal Le Monde:

    Vidéo "Le changement climatique c'est maintenant":

     

     

    Bon visionnage!


    votre commentaire
  • Menace sur les océans 

    Le pôle nord perd sa glace (elle fond).

    Lorsque la glace des glaciers (reposant sur un socle rocheux) fond, elle fait monter le niveau des océans (côtes menacées, îles menacées). 

    Lorsque la glace de la banquise fond, il n’y a pas de conséquence directe sur l’élévation du niveau des océans. Mais c'est l'habitat de l'ours polaire, du morse, du phoque qui disparaît... Quand l'habitat disparaît, l'espère disparaît si elle ne peut pas s'adapter à un autre habitat!

    Lorsque l’eau se réchauffe, elle se dilate, son volume augmente, elle prend plus de place, le niveau monte.

     

    Modification géographique des côtes.  

    Selon les chiffres du GIEC, entre les périodes 1986-2005 et 2081-2100, l’élévation du niveau moyen mondial de la mer serait comprise entre 26 et 55 cm pour le scénario le plus optimiste et entre 45 et 82 cm pour le plus pessimiste (presque 1 m!). 

    Voilà pourquoi limiter le réchauffement climatique à 2°C permettrait d’en limiter les conséquences.

    La montée du niveau marin ne sera pas la même partout . Par exemple, c'est dans le Pacifique et l'océan Indien que l'augmentation sera la plus importante.

    Avec la montée des eaux, 1200 îles des Maldives (océan Indien) disparaitront sous l’eau d’ici la fin du siècle.

    Les conséquences sur l'environnement

    Source 

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Comprendre-les-impacts-du.html

     

    Acidification des océans 

    L'acidification des océans est causée par le rejet massif de CO2 dans l’atmosphère.

    Les océans sont des puits de carbone (voir article Question 5), ils absorbent et stockent une partie du CO2 atmosphérique. 

    Cette augmentation du CO2 dans les océans participe à leur acidification : ils deviennent plus acides. 

    Cette acidification met en danger certaines espèces comme les coraux, les mollusques et le phytoplancton qui est la base des chaînes alimentaires marines. Si le phytoplancton disparaît, ce sont toutes les espèces de la chaîne alimentaire qui disparaissent! Comme le montre cette illustration:

    Les conséquences du réchauffement climatique sur l'environnement

     

     

    Baisse de la biodiversité

    La biodiversité peut être définie comme l'ensemble de la diversité du vivant, à savoir : la diversité des espèces et la variété des écosystèmes. 

    Aujourd'hui, le nombre de végétaux et d'animaux qui sont en voie d'extinction est mille fois plus élevé qu'il y a un siècle. 

    Certaines espèces ne pourront pas s'adapter aux changements du climat (comme le Koala).

    Les conséquences sur l'environnement

    Certaines espèces migrent ou migreront afin de rejoindre des espaces vivables. Cependant, de nombreuses espèces n'auront pas cette chance, ce qui impliquera la disparition de certains végétaux, qui provoquera la disparition de certains herbivores. Faute d'herbivores, les carnivores seront aussi concernés ! C'est toute la chaîne alimentaire qui sera touchée!

    Source http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/biodiversite/barbault/interview%20barbault.htm 

     

    Catastrophes naturelles plus fréquentes  

    Le réchauffement climatique multiplie les phénomènes météorologiques extrêmes. 

    Cyclones, ouragans, sécheresse, canicule, pluies diluviennes, inondations, tempêtes ont vu et verront leur nombre et leur intensité progresser de façon significative (avis des climatologues du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC)).

    Source : http://www.vedura.fr/environnement/climat/catastrophes-naturelles-rechauffement-climatique  

     


    votre commentaire
  •  

    Oui, le climat change et la température moyenne sur Terre augmente mais pourquoi?

     

    Avant de répondre à cette question, il faut déjà comprendre,

     

    Où a lieu le réchauffement climatique?

     

    Il a lieu dans l'atmosphère. 

    L'atmosphère vue de l'espace (Tecnòlegs de l'IES Bisbal)

    Les causes du réchauffement climatique

     

     

    L'atmosphère est l'enveloppe gazeuse autour de la Terre (800km d'épaisseur), qui est principalement composée de diazote N2 (78%), et de dioxygène O2(21%) et 1% d'autres gaz, dont certains sont des gaz à effet de serre.

     

    Les causes du réchauffement climatique

    http://www.mrcc.uqam.ca/

     

     

    Qu'est ce q'un gaz à effet de serre? Qu'est-ce que l'effet de serre?

     

    L'atmosphère a la même fonction qu'une serre de jardinier, elle retient le rayonnement solaire et donc, la chaleur. La serre est faite en verre, et dans l’atmosphère, ce sont les gaz à effet de serre qui jouent ce rôle.

     

    Un gaz à effet de serre est un gaz capable d'absorber le rayonnement infrarouge (chaleur) émis par la terre, il provoque donc un réchauffement dans l'atmosphère.

     

    Les gaz à effet de serre présents naturellement dans l'atmosphère sont:

    - le CO2, dioxyde de carbone

    - la vapeur d'eau H2O

    - l'ozone O3 

    - le protoxyde d'azote N2O

     

    Maintenant que l'on sait ce qu'est un gaz à effet de serre, voici le fonctionnement de l'effet de serre dans notre atmosphère:

     

    Les causes du réchauffement climatique

    Source: kit pédagogique Réseau Action climat

     

     

    Saviez-vous que l'effet de serre NATUREL est nécessaire à la vie sur Terre?

     

    la température moyenne actuelle sur Terre  est de +15°C.

    La température moyenne sans atmosphère donc  sans effet de serre serait de -18°C, ce qui rendrait la vie impossible sur Terre!

     

    Les causes du réchauffement climatique: l'Homme augmente l'effet de serre!

     

    Si la quantité de gaz à effet de serre augmente, l'effet de serre augmente et alors la température moyenne augmente...

     

    Les hommes, avec leurs activités, émettent et envoient dans l'atmosphère des gaz à effet de serre.

    Voici les gaz à effet de serre émis par les différentes activités humaines, ce sont les gaz à effet de serre déjà présents dans l’atmosphère plus des nouveaux:

     

    Les causes du réchauffement climatique

    Source: Kit pédagogique Réseau Action Climat

     

     

     

    Les principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre  (2010, 1.2.3 Soleil F. Thinard)

    Les causes du réchauffement climatique

     

     

    Ce sont les pays développés (riches) de l'hémisphère Nord ainsi que les pays émergeants (qui se développent de plus en plus): Chine, Inde, Brésil.

     

    Sources: kit pédagogique du Réseau Action Climat, 1,2,3 Soleil F. Thinard et J-B de Panafieu

     


    12 commentaires